top of page

A propos d'Another Brick in the Wall de Pink Floyd

Le morceau était bâti sur un tempo de 100 battements par minute, ce qui était le rythme idéal du disco, et donc le concept d'un tube disco était né à notre grand étonnement. Un étonnement qui est devenu encore plus fort quand nous avons fini numéro un pour Noël 1979.


Roger Waters s'est fortement inspiré de sa propre existence pour écrire The Wall, album emblématique des Pink Floyd.


Le single en lui-même est une violente critique de la dureté du système d'éducation et en particulier de la violence dans les pensionnats. Quand il était enfant, Roger Waters a ainsi subi pendant quelques années la vie en internat.


L'opéra rock pour battre tous les opéras rock s'est avéré être un cri de ralliement pour les étudiants sud-afr

icains, qui ont chanté les célèbres paroles chantées par un chœur d'enfants dans « Another Brick in the Wall (Part II) » pour dénoncer les inégalités raciales dans le système scolaire.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page