EXPLORER LA LIGNE DU TEMPS. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE

Dernière mise à jour : 20 déc. 2021

Depuis le début de la pandémie, beaucoup de mesures ont été adoptées. Plus ou moins ridicules les unes que les autres, sans trop savoir que ça allait s'étirer dans le temps jusqu'à presque deux ans. Nous pouvons maintenant tracer un historique une ligne du temps. Si vous l'analysez avec les données inspq, vous allez voir tout l'historique des mesures et les données complètes. On ne sent pas que ces mesures ont donnés des résultats véritablements concrets. C'est comme si on avait rien fait. Beaucoup de mesure ont le même effet que lorsqu'on se lave les mains en quittant les toilettes mais qu'au moment de sortir on touche la poignée de la porte. La cohérence chevauche l'incohérence. On chasse, on traque le virus dans les endroits dans lesquels ils ne se trouvent pas.

Et si on avait rien fait, ca aurait été mieux? On aurait eu des milliers de morts. Toutefois nos libertés individuelles en a pris pour son rhume et les résultats d'une pandémie zéro n'ont pas donnés les résultats escomptés. Le directeur national de santé publique du Québec, Horacio Arruda, soutient que les décisions prises par le gouvernement lors de la première vague de la pandémie peuvent soulever bien des questions, mais elles n'avaient à l'époque qu'un seul but : « sauver un maximum de vies ». Le reste du reportage de Radio-Canada fait état du témoignage Dr Arruda a défendu certaines mesures controversées prises par le gouvernement, au printemps 2020. Si on regarde ça, les événements des derniers jours on rien pour nous encourager. Le réseau TVA , Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec donne dans la peurologie. Il nous faut explorer d'autres sources d'informations qui rapportent les faits véritables. S'attarder au nombre de cas malades et ajuster les mesures de plus en plus sévères en vertu des variantes qui surgissent. C'est à croire que les scientifiques de partout dans le monde ne peuvent pas se concerter. En plus les grandes pharmaceutique fabriquent des vaccins, encore expérimentaux. Les discours changent d'un six mois à l'autre. Nous espérons un consensus scientifique. Ils peuvent décider des vrais mesures sanitaires à prendre. Ils devraient en plus prendre parole officielle. Des anciens homme d'affaires devenus ministres ne peuvent pas gérer adéquatement tels médecins et scientifiques de façon adéquate. On a la preuve depuis presque deux ans.






0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout